078

LOGEMENTS « AU FIL DES GRANDS-PRÉS »

7000 Mons
Durée : 2012-
Localisation : 7000 Mons
Maître-d’ouvrage : Atenor-Mons-Properties S.A.
Architecture : H&V + DDS&partners
Stabilité :
  • TPF
Techniques spéciales :
  • TPF
Programme :

Réalisation de 214 logements

Surface : (Phase I : 9.092 / Phase 2 : 12.440) 20.000 m²
Budget : 19.000.000_HTVA
Statut : BASIC design

LOCALISATION ET OBJECTIFS TERRITORIAUX

A propos de développement urbanistique en première couronne montoise, le contexte des Grand Prés est plus que jamais dans l’actualité. Centralement, d’importants développements tertiaires vont prochainement asseoir une occupation des sols majoritairement dédiée à l’activité commerciale. Dans les intervalles, telles que prévues au PCA 34, continuent cependant à subsister des zones dont la vocation est bien l’habiter. Par analyse et diagnostic raisonné du contexte QUAI NORD, une série d’études préliminaires ont été menées pour à tout le moins poser un socle de propositions à l’échelle d’un remembrement urbain humaniste ; une réflexion soucieuse conjointement de saisir les enjeux particuliers des quartiers inclusdans les périmètres voisins des nouveaux lieux d’intermodalité et d’intégrer les grands objectifs du schéma de structure à savoir pour cette situation en Mons :
– Le respect des grands couloirs visuels mettant en exergue les éléments de repère collectifs de l’agglomération ;
– La promotion d’un cadre de vie qualitatif par la vocation de ce type de localisation à supporter des projets de quartiers-pilotes en terme de comportements sociaux, de typologies et d’expressions architecturales ;
– La continuité du maillage vert, en l’occurrence dans la définition et le traitement de la « coulée verte » accompagnant le sillon de la Haine.

LE PROJET DE LOGEMENTS

PHASE I
En ce sens, conscient que ce type de développement ne peut être muri qu’avec le temps, la concertation, la pleine mesure de ses incidences et l’usage des meilleurs outils d’élaboration, le projet de logements énoncé ici est à lire comme le préambule du souhait de faire naitre avec la Ville de Mons des quartiers aux Grands Prés où il fera bon vivre. Cette « première pierre », déposée entre quai Nord et rue de la Sucrerie, s’ancre en sentinelle à l’angle de l’avenue des Bassins, sous les traits d’immeubles TWINS dédiés intégralement à 78 logements.

PHASE II
Si la cohabitation avec le quai reste un bel atout à paysager , cette nouvelle séquence à urbaniser est en revanche beaucoup plus confrontée au prospect ingrat des accès techniques et de l’imposante face arrière du centre commercial des grands prés.
Afin de concilier la ligne de conduite du PCA 34 et la réalité du contexte as built de la rue de la sucrerie, il est tout d’abord proposé en matière d’implantation de générer une belle contre allée verte, souhaitée en continuité de la phase 1 et dont le rôle sera notamment de :
– Oxygéner la voirie publique.
– Créer une espace tampon capable de neutraliser un tant soi peu la cohabitation avec le vis-à-vis de la fonction commerciale.
Ensuite, le bâti s’organise alors pour qu’un dialogue s’engage entre projets, par duos de bâtiments, qui articulent leurs alignements et leurs volumes secondaires afin de rompre tout effet de longueur. Enfin et conjointement, les intervalles spatiaux ménagés entre volumes lancent clairement une série d’intention de parcours dédiés aux mobilités lentes pour que puissent s’installer, via l’implantation de ce quartier, de véritables liaisons entre trottoir et quai de la Haine.